• Accueil
  • Plan du site
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • A-
  • A
  • A+
Richebourg

Loisirs & Tourisme/Site Archéologique

Site Archéologique

ZoomVillae de Richebourg

film sur l'histoire du siteZoomRestitution

Description du site archéologique

D'après Monsieur Yvan Barat , Archéologue départemental, il y a de plus en plus d'éléments crédibles qui confirment l'hypothèse que le propriétaire des lieux était bien  Pixtilos un dignitaire gaulois converti dès la première heure à la romanité.
Par ailleurs le site est le premier en Gaule où l'on découvre au 1er s. av. JC un jardin d'agrément parfaitement aménagé à la romaine et archéologiquement bien conservé. Il est intéressant de noter (sic Yvan Barat) que plus de 250 pots de transplantation (marcotage) ont été retrouvés en place alors que parmi les fouilles de jardins  y compris ceux des villaes de Pompéi on n'a trouvé au mieux qu'une trentaine de pots ayant cette fonction. Les études de pollens ont révélé entre autres la présence de l'olivier, probablement en culture d'ornement en caissons. 
Lors d'une visite commentée du site,  Yvan Barat nous à parlé de l'anone, technique mise en place  sous la République vers -30 avJC pour engranger les surplus de production en blé et pallier aux disettes. Seuls des personnages ayant la confiance de Rome et de l'Empereur recevaient cette charge politiquement à risque et particulièrement lucrative. Notre Richebourgeois de l'époque bénéficiait de cette confiance, l'Empereur lui ayant même remis un anneau avec une intaille à son effigie ultime honneur fait aux personnages de confiance (l'intaille est  une pierre semi-précieuse qui porte en négatif l'effigie de l'empereur; c'est l'équivalent du sceau royal au moyen âge)
Les bâtiments vont sans cesse évoluer en s'embellissant et puis soudain le site est abandonné vers le milieu du IIIe s. sans raison apparente, si ce n'est peut-être (autre hypothèse en cours de vérification) que cette fois-ci le descendant de Pixtilos aurait  fait le mauvais choix en s'alliant à un empereur usurpateur installé en Grande Bretagne. Rome enverra son armée pour remettre de l'ordre dans ses provinces. L'usurpateur et ses alliés seront vaincus et leurs biens confiqués ou détruits. Rome l'a fait, Rome l'a défait. D'après un texte de JC Châtain

Pièces volées, pièces retrouvées

Mr Yvan Barat nous a informé que les monnaies qui avaient été volées par des pilleurs de site pendant la fouille du fanum(temple) ont été retrouvées par hasard. Le propriétaire ayant commis le forfait est bien connu des services régionnaux pour piller systématiquement les sites archéologiques répertoriés. Il fut d'ailleurs lui même ancien archéologue amateur. Il a plus ou moins révélé à Y.Barat être l'auteur du pillage et lui a confié sa collection de monnaies , bronzes et fibules pour lui permettre de compléter son rapport scientifique. Une cinquantaine de monnaies ont donc pu être expertisées, certaines très rares,...et seront rendues à leur "propriétaire" car malheureusement, depuis le jour de la plainte en gendarmerie  en 1998,  il y a prescription!!!! Souhaitons  que cet amateur soit pris de remords et qu'il fasse don de ses trouvailles à la ville de Richebourg propriétaire du site. Son geste serait grandement apprécié. JCC